< Critique - Antonio Nunziante - Pittore
Critique
Antonio Paolucci

La vision ultérieure.
Pour l'histoire artistique du vingtième siècle italien l'exposition florentine de 1922 a été fondamentale. Elle s'intitulait Peinture italienne du Dix-septième siècle et du Dix-huitième siècle. Le curateur/conservateur/commissaire Ugo Ojetti assisté d'une équipe de commissaires choisis parmi les historiens de l'art plus influants [...]

En savoir plus
Cristina Acidini

Îles de la pensée.
Ils m'avaient intriguée, je ne le cache pas, certains aspects du travail d'Antonio Nunziante dédié à le Caravaggio à la récente exposition de Castel Sismondo à Rimini: la concentration sur une seule peinture du maître lombard, le San Francesco qui reçoit les stigmates du Wadsworth Atheneum di Hartford, Connecticut[...]

En savoir plus
Vittorio Sgarbi

En principe fut De Chirico
Comme si avant et après il n'y ait rien eu, ou que rien d'important, dans l'histoire de l'art, ne puisse plus passer sans la médiation de son filtre. Comme si le sens de la peinture moderne, et de la peinture plus en général, fut finalement individué[...]

En savoir plus
Marco Goldin

Paysages de la Lumière.
Il y a juste un an, dans son atelier enserré entre les maisons, barrière du temps donnant sur les montagnes qui peu à peu se recouvrent de neige bénie, Antonio Nunziante fermait/concluait un cycle très beau, dédié à l'interprétation d'un chef d'œuvre juvénile/ de jeunesse de Caravaggio. Dans le dernier tableau de cette série, tandis que grandissait peu à peu l'intensité et la commotion/l'émoi/l'émotion devant le sujet, humain[...]

En savoir plus
Luca Beatrice

Le génie compréhensible.
Les fraiches matinées de fin d'été sont vraiment idéales pour faire un tour en moto, avant la longue pause hivernale qui la verra inévitablement garée/remise au garage. Une bonne excuse, en somme, pour une demi-heure de route jusqu'à Giaveno, où travaille le maître Antonio Nunziante[...]

En savoir plus
Philippe Daverio

Le napolitain, par droit divin et de naissance, pas surréaliste mais extraréel.
"Voyage dans le temps" d'Antonio Nunziante est le titre plus adapté que ce peintre napolitain ait donné à certaines de ces œuvres récentes. Il l'a donné, conscient peut-être, avec intuition certainement, pour trois raisons. La première, indéniablement/incontestablement le plus attractif/attrayant pour l'anthropologue [...]

En savoir plus
Hans Holenveg

Les affinités avec Böcklin.
Dans l'œuvre d' Antonio Nunziante les célèbres motivations d'Arnold Böcklin sont omniprésentes, premier parmi tous celui de l'île des morts. Ce paysage plein de mystère représente clairement/évidemment pour Nunziante une sorte d'île du rêve, un lieu secret de contemplation où l'artiste désirerait se retirer[...]

En savoir plus
Jean Christope Hubert

Voyage dans l'œuvre de Nunziante.
Sans aucun doute l'un des artistes majeurs de la fin du XX siècle et du début du XXI, Antonio Nunziante privilégie dans son œuvre l'intelligence, la réflexion, le raisonnement. Il atteint la perfection en ce qui est purement beau, en ce qui est équilibré. Le peintre privilégie le vécu, les souvenirs, l'espérance, l'emotion, les formes élémentaires, universelles et en dehors du temps[...]

En savoir plus